Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Liens

La page facebook du blog

Mes tableaux sur Pinterest

 

Blogs sur les costumes

Cortana, Costumes et corsets

Costumière hystérique

Couture Stuff

Couture urbaine

Loose threads : yet another costuming blog

Sarabandes

Sempstress 

Talons aiguilles et vieilles dentelles

Temps d’élégance

The Art of Clothes

 

Blogs de joueurs de GN

Caméléon Symphonique

Capharnaüm

Dans la tête de Liette

Electro GN

L’arbre creux

L’atelier épicé de Dame Cannelle

Les gobelins savent coudre

Merou’s blog

Mistress of disguise

O’Kryn Prod

Trame de fée, le costumier de Marah

 

Blogs de reconstitution

19th century costuming

A day in 1862

Adventures of a costumers (XVIIIe et XIXe siècles)

American duchess (du XVIe au XVIIIe et début XXe)

Arachne’s blog (Moyen Age, filage et cartons)

Art, beauty and well-ordered chaos (toutes périodes)

A stitch in time (Moyen Age)

Atelier Jugen (XIXe principalement)

Costume Diairies (toutes périodes)

Dentelles et satin (XVIIIe-XIXe)

Einarr & Sigarda Girbeson (viking)

Historical Personality Disorder (toutes périodes)

Idlewild illustré (XVIIIe-début XXe)

Katie Jacobs (XIXe)

Kleidung um 1800 (1795-1820)

La retourneuse de temps (XVIIIe-XIXe)

L’Atelier de Mathilde (Moyen Age)

L’atelier des Fontaines

Le dressing de Melle de l’Isle (XVIIIe)

Les reconstitutions d’Hémiole (Moyen Age)

Medieval silkwork

Mes essais de costume (de la Renaissance au début du XXe siècle)

Perline la tisserande (Moyen Age, tissage, cartons et filage)

Quand s’habiller devient une histoire… (Québec, XVIIe et XVIIIe siècles)

Racaire’s embrodeiry and needlework (Moyen Age)

Romantic history (principalement XIXe)

Such a eternal delight (de la Renaissance au XIXe)

The Couture Cortesan (XVIIIe et début XIXe)

The fashionable Past (de Marie Antoinette au XXe siècle)

The lady’s guide for re-enactress (XIXe)

The Story of a seamstress (XIXe, US)

Victorian times (XIXe, US)

 

Blogs de couture vintage

Elegant Musing

We sew retro

 

Blogs sur l’histoire de la mode

Femmes en 1900

Le costume dans tous ses états

Le costume historique

Les petites mains, histoire de la mode enfantine

OMG that dress !

 

Forums et communautés

La joieuse Aiguille

Les fées tisseuses

Ravelry

Thread and needles

 

Et  pour finir, un peu de cuisine (parce que c’est pas tout, mais qu’est-ce qu’on mange ?)

A la table de Gaëlle

A la table de L

Antigone XXI

Auntie Jo funny little kitchen

Chocolat etc.

Cléa Cuisine

La cuisine de Mercotte

Mais pourquoi est-ce que je vos raconte ça…

Recettes de conserve maison

 

Rechercher

Archives

/ / /
Ce n'est qu'un début, je vais l'étoffer progressivement.

A... comme Ah j'ai enfin trouvé une technique qui commence par A, comme Appliqué
L'appliqué consiste à coudre des petits morceaux de tissus sur un fond en textile pour obtenir un motif ou un tableau. Les techniques qui permettent d'appliquer un tissus sont variées. Les principales sont la couture à la main et le point zigzag à la machine. On parle d'appliqué inversé quand c'est le fond qui est découpé et laisse apparaitre le motif. Cette technique est souvent associée au patchwork

B... comme Boutis
B... comme Broderie blanche

C... comme Couture
C... comme Crochet

D... comme Dentelle

F... comme frivolité

G... comme Guipure.
La guipure est une dentelle sans fond c'est-à-dire que les motifs recouvrent tout et sont simplement reliés entre eux par quelques points. Le terme sert aussi à désigner les dentelles antérieures au XVIIIe siècle.

G... comme Guipure d'Irlande.
La guipure d'Irlande est une dentelle au crochet sur cordonnet. On fabrique d'abord les motifs indépendamment puis on les place sur un dessin et on lie les motifs entre eux par des brides.
    Elle a été inventée en Irlande par des congrégations religieuses pendant les grandes famines des années 1850. Ces famines, liées en grande partie à la maladie de la pomme de terre, ont entraîné la perte de la moitié de la population de l'époque, de façon directe ou par le départ vers les États-Unis. A cette époque on cherchait un moyen de subsistance supplémentaire pour remplacer les revenus de l'agriculture qui s'était éffondrées. D'où la mise en place de la production de cette dentelle à l'échelle domestique.
   Cette guipure s'inspire de la dentelle vénitienne. Elle fut vendue dans toute l'Europe dans la deuxième moitié du XIXe siècle et connue un certain succès.
   Ses motifs s'inspirent de la faune irlandaise. Ils peuvent être plats ou en reliefs (en particulier les roses ont des pétales en relief).


H... comme hardanger

M... comme Macramé
     Très à la mode dans les années 70 dans des fils énormes et d'une utilité contestable, le macramé a longtemps été le symbole des travaux manuels hippies avec le tissage de fils énormes et les abats jours en feuilles de maïs. Mais cette technique est bien plus ancienne, elle nous vient d'Italie où elle est pratiquée avec des fils très fins et a la qualité  et l'aspect d'une dentelle. Le mot macramé vient du turque et la technique est passée par Gênes pour gagner l'Europe.
    Le macramé repose sur une technique de noeuds assez simple, mais qui, comme le tricot et ses 2 points, permets de nombreuses combinaisons. Les deux noeuds de base sont ceux qu'on utilise aussi dans les bracelets brésiliens, et le traditionnel noeud plat. La combinaison de ces deux noeuds permet d'obtenir toute une série de motifs.

M... comme Matelassage

P... comme Patchwork
P... comme Piqué libre
P... comme Point de croix

T... comme Tissage de perles
Le tissage de perles n'utilise pas de métier à tisser, il repose sur le fait de repasser plusieurs fois dans la même perle, ce qui nécessite des aiguilles fines et des perles très bien qualibrées. On crée ainsi un réseau plus ou moins dense qui permet de créer de nombreux motifs, à plat ou en relief.
    C'est une technique très ancienne, qui remonte probablement à la préhistoire, avec à l'époque des perles naturelles en bois, os, cornes, céramique, etc. La technique s'est aujourd'hui affinée, tout comme les perles de rocailles qui sont de plus en plus fines.

T... comme Tricot

Partager cette page

Repost 0
Published by