Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Liens

La page facebook du blog

Mes tableaux sur Pinterest

 

Blogs sur les costumes

Cortana, Costumes et corsets

Costumière hystérique

Couture Stuff

Couture urbaine

Loose threads : yet another costuming blog

Sarabandes

Sempstress 

Talons aiguilles et vieilles dentelles

Temps d’élégance

The Art of Clothes

 

Blogs de joueurs de GN

Caméléon Symphonique

Capharnaüm

Dans la tête de Liette

Electro GN

L’arbre creux

L’atelier épicé de Dame Cannelle

Les gobelins savent coudre

Merou’s blog

Mistress of disguise

O’Kryn Prod

Trame de fée, le costumier de Marah

 

Blogs de reconstitution

19th century costuming

A day in 1862

Adventures of a costumers (XVIIIe et XIXe siècles)

American duchess (du XVIe au XVIIIe et début XXe)

Arachne’s blog (Moyen Age, filage et cartons)

Art, beauty and well-ordered chaos (toutes périodes)

A stitch in time (Moyen Age)

Atelier Jugen (XIXe principalement)

Costume Diairies (toutes périodes)

Dentelles et satin (XVIIIe-XIXe)

Einarr & Sigarda Girbeson (viking)

Historical Personality Disorder (toutes périodes)

Idlewild illustré (XVIIIe-début XXe)

Katie Jacobs (XIXe)

Kleidung um 1800 (1795-1820)

La retourneuse de temps (XVIIIe-XIXe)

L’Atelier de Mathilde (Moyen Age)

L’atelier des Fontaines

Le dressing de Melle de l’Isle (XVIIIe)

Les reconstitutions d’Hémiole (Moyen Age)

Medieval silkwork

Mes essais de costume (de la Renaissance au début du XXe siècle)

Perline la tisserande (Moyen Age, tissage, cartons et filage)

Quand s’habiller devient une histoire… (Québec, XVIIe et XVIIIe siècles)

Racaire’s embrodeiry and needlework (Moyen Age)

Romantic history (principalement XIXe)

Such a eternal delight (de la Renaissance au XIXe)

The Couture Cortesan (XVIIIe et début XIXe)

The fashionable Past (de Marie Antoinette au XXe siècle)

The lady’s guide for re-enactress (XIXe)

The Story of a seamstress (XIXe, US)

Victorian times (XIXe, US)

 

Blogs de couture vintage

Elegant Musing

We sew retro

 

Blogs sur l’histoire de la mode

Femmes en 1900

Le costume dans tous ses états

Le costume historique

Les petites mains, histoire de la mode enfantine

OMG that dress !

 

Forums et communautés

La joieuse Aiguille

Les fées tisseuses

Ravelry

Thread and needles

 

Et  pour finir, un peu de cuisine (parce que c’est pas tout, mais qu’est-ce qu’on mange ?)

A la table de Gaëlle

A la table de L

Antigone XXI

Auntie Jo funny little kitchen

Chocolat etc.

Cléa Cuisine

La cuisine de Mercotte

Mais pourquoi est-ce que je vos raconte ça…

Recettes de conserve maison

 

Rechercher

Archives

/ / /
    Les années 1900 sont ce que l'on appelle en France la Belle Époque, ainsi nommée par contraste avec la suite des évènements et en particulier avec la guerre 14-18. Comme d'habitude je commence par ce qui est le plus révélateur : la silhouette et l'aspect global de la tenue et par les sous-vêtements qui structurent cette silhouette.
    La ligne de l'époque se veut fluide : je dis "se veut" parce que pour autant la femme reste corsetée. La silhouette en S qui est apparu avec la tournure continue d'être à la mode mais de façon moins caricaturale car la jupe perd de son ampleur en n'étant plus soutenue que par des jupons et non plus des structures rigides. Par contre la jupe s'allonge dans le dos, toujours à la recherche de cette fluidité. La taille reste fine, les hanches larges sont mises en valeur.
    Le haut reste cambré et la poitrine est remontée pour pigeonner tout en s'aplatissant dans cette recherche de fluidité. 1900 est l'année de l'invention du corset dit "droit-devant" qui était censé être préférable pour l'abdomen (toujours ce problème des hygiénistes qui craignaient pour la santé des femmes) au traditionnel corset sablier mais qui donne une allure beaucoup plus cambrée au dos.
   Cette publicité explique la différence entre le corset sablier et le corset "droit-devant", démontrant les avantages de ce dernier :
nouveaucorset1900

   Un corset de 1905 :
corset1905
Et voici la silhouette en S :
silhouette1900

   C'est aussi l'époque où certains grands couturiers novateurs : Poiret en particulier, commence à habiller les femmes sans corset, mais il faudra encore du temps avant que la pratique se généralise.

 

    Les manches deviennent de plus en plus volumineuses (pour compenser la perte de volume au niveau de la jupe ?) et aboutissent aux manches gigot sur-dimensionnées de 1895 avant de désemplir un peu.
manchegigot1895
machegigot1897

    Les corsages ont des cols très haut, qui montent jusqu'au menton le jour, alors que les robes du soir sont très décolletées. Ce qui sera à l'origine de l'anecdote suivante : un prince venu d'Arabie était en voyage en France dans les années 1900 et trouvait les femmes françaises fort décentes, couvertes qu'elles étaient des pieds à la tête et au bout des doigts. On emmène se prince à une soirée dans le beau monde et quel n'est pas sont choc de découvrir des femmes éhontément dévêtues. Il en repart persuadé qu'elles allaient se livrer à la licence et déçu de ne pas pouvoir assisté à la fin de la soirée qui s'avérait fort coquine... Son hôte a bien essayé de lui expliquer que c'était des dames de la meilleure qualité, le prince est reparti persuadé du contraire.
    Tenues de soirée de 1900 et de 1906
soir1900_2
soir1906

Partager cette page

Repost 0
Published by