Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Liens

La page facebook du blog

Mes tableaux sur Pinterest

 

Blogs sur les costumes

Cortana, Costumes et corsets

Costumière hystérique

Couture Stuff

Couture urbaine

Loose threads : yet another costuming blog

Sarabandes

Sempstress 

Talons aiguilles et vieilles dentelles

Temps d’élégance

The Art of Clothes

 

Blogs de joueurs de GN

Caméléon Symphonique

Capharnaüm

Dans la tête de Liette

Electro GN

L’arbre creux

L’atelier épicé de Dame Cannelle

Les gobelins savent coudre

Merou’s blog

Mistress of disguise

O’Kryn Prod

Trame de fée, le costumier de Marah

 

Blogs de reconstitution

19th century costuming

A day in 1862

Adventures of a costumers (XVIIIe et XIXe siècles)

American duchess (du XVIe au XVIIIe et début XXe)

Arachne’s blog (Moyen Age, filage et cartons)

Art, beauty and well-ordered chaos (toutes périodes)

A stitch in time (Moyen Age)

Atelier Jugen (XIXe principalement)

Costume Diairies (toutes périodes)

Dentelles et satin (XVIIIe-XIXe)

Einarr & Sigarda Girbeson (viking)

Historical Personality Disorder (toutes périodes)

Idlewild illustré (XVIIIe-début XXe)

Katie Jacobs (XIXe)

Kleidung um 1800 (1795-1820)

La retourneuse de temps (XVIIIe-XIXe)

L’Atelier de Mathilde (Moyen Age)

L’atelier des Fontaines

Le dressing de Melle de l’Isle (XVIIIe)

Les reconstitutions d’Hémiole (Moyen Age)

Medieval silkwork

Mes essais de costume (de la Renaissance au début du XXe siècle)

Perline la tisserande (Moyen Age, tissage, cartons et filage)

Quand s’habiller devient une histoire… (Québec, XVIIe et XVIIIe siècles)

Racaire’s embrodeiry and needlework (Moyen Age)

Romantic history (principalement XIXe)

Such a eternal delight (de la Renaissance au XIXe)

The Couture Cortesan (XVIIIe et début XIXe)

The fashionable Past (de Marie Antoinette au XXe siècle)

The lady’s guide for re-enactress (XIXe)

The Story of a seamstress (XIXe, US)

Victorian times (XIXe, US)

 

Blogs de couture vintage

Elegant Musing

We sew retro

 

Blogs sur l’histoire de la mode

Femmes en 1900

Le costume dans tous ses états

Le costume historique

Les petites mains, histoire de la mode enfantine

OMG that dress !

 

Forums et communautés

La joieuse Aiguille

Les fées tisseuses

Ravelry

Thread and needles

 

Et  pour finir, un peu de cuisine (parce que c’est pas tout, mais qu’est-ce qu’on mange ?)

A la table de Gaëlle

A la table de L

Antigone XXI

Auntie Jo funny little kitchen

Chocolat etc.

Cléa Cuisine

La cuisine de Mercotte

Mais pourquoi est-ce que je vos raconte ça…

Recettes de conserve maison

 

Rechercher

Archives

27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 21:10

   Si vous avez suivi l'histoire de la chouette de Miz', vous avez peut-être noté qu'à l'origine le beau tissu avec des chouettes était pour MOI ! J'avais dans l'intention de m'en faire un joli sac. Ce qui fut fait.

sept.11 008

   Il était une fois, un vieux sac en toile de jute qui trainait au fond de mon placard sans plus jamais sortir parce qu'il était devenu vraiment trop moche. Ce qui était bien dommage parce qu'il était bien pratique ce cabas : grand, solide, avec des poignées et de longues cordes pour le porter sur l'épaule.

   Il était cette même fois, un beau tissu avec des chouettes bien trop léger pour faire un sac résistant.

   Qu'à cela ne tienne, il suffisait de les faire se rencontrer.

    J'ai d'abord tailler une large bande (25cm) de tissu bleu pour faire une fermeture au sac : ça limite le risque de voir son contenu se répandre par terre et ça permet de mettre pus de bazard. Je l'ai cousu à 5 cm du haut du sac et j'ai créé une coulisse pour y passer un ruban et le resserrer :

sept.11 010

   J'ai renforcé l'intérieur du sac en y collant des coins en cuir. Puis j'ai reporté les mesures du sac sur le tissu à chouettes et j'ai fait un deuxième sac. Il ne restait plus qu'à coudre le sac-chouettes sur la sac en jute et à broder les passages pour les anses. Je ne sais pas si on le voit vraiment mais les cordes passent par des oeillets que j'ai rebrodé pour que les finitions soient correctes.

   Et voici mon nouveau sac de plage ou de ville. Il ne me quitte plus !

sept.11 054

Repost 0
Published by lorelyn7 - dans Coupe et récup'
commenter cet article
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 21:33

   La maman elfe (je vous parle encore de la croisière, vous aviez suivi), elle, n'avait pas le temps de se coudre une tenue complète... et pas trop l'envie non plus. Et puis les contraintes techniques s'accumulent en ce moment et même si ça ne se voit pas beaucoup, il y a un petit ventre qui pousse et qu'il faudra caser dans les mois à venir (jusqu'à noël)...

   Heureusement il y avait cette robe en velour vert dont je vous ai déjà parlé qui est extra large et resserrée sous la poitrine par une ceinture.

elfes sept 11 006

Le patron (un McCall's, M5155) me plaisait beaucoup, le résultat n'était pas très concluant et taillait beaucoup trop grand. Il faudrait reprendre la ceinture mais comme il faut totu découdre pour le faire, je n'ai pas eu le courage de m'y mettre et je me suis contentée de tricher pour l'occasion. Les manches non plus ne me plaisent pas trop au final, mais je n'ai pas encore choisi ce que je voulais mettre à la place.

   Ce que j'avais c'était le vieux rideau de ma chambre, dont j'adorais les couleurs mais qui ne correspond plus vraiment à l'usage de ma chambre aujourd'hui. Et un des pans du rideau était dévoré par le soleil.

elfes sept 11

   Les couleurs correspondaient trop bien pour rater ça : j'ai décousu le haut du rideau, récupéré les bandes que j'ai cousu dans le dos et sur les épaules pour une sorte de "traine" improvisée. Temps de réalisation : une petite soirée.

   Et voilà le résultat :

elfes sept 11 007

   De moins en moins historique mais tout à fait elfique.

   Et pour les explications de la couronne, c'est ici.

Repost 0
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 20:56

  Fidèle lecteur, tu te souviens peut-être, si tu fréquentes l'atelier depuis bien longtemps, des tout premiers articles que j'ai publiés. Il y en avait un sur les costumes d'Eowyn, et plus précisément sur les tentatives de reconstitution (mais est-ce le bon mot ?) qui en avait été fait par des amatrices très callées. Maintenant lm'article à 5 ans et date un peu, du coup je me proposais de refaire une série d'articles sur ces costumes qui continuent à me fasciner. Et je commencerais donc par ma tenue préférée, j'ai nommé la robe verte d'Eowyn.

ref1

D'abord deux sites de références sur les costumes du Seigneur des Anneaux : LOTR Costumes et The Costume's guide to Movie Costumes. Comme ce sont deux sites en anglais je vous propose un résumé de ce qui y est présenté en anglais.

    Cette robe est faite de velour vert olive et de brocart vert et or, avec un motif de feuilles.

    La construction donne l'illusion qu'il y a deux robes superposée, une en brocart et une deuxième en velours, mais ce n'est qu'une illusion d'optique.

    Le haut n'a pas de pinces mais est mis en forme grâce aux coutures des côtés. La robe du dessus aurait un col rond très large tandisque celle du dessous serait ras du cou avec un amigaut pour passer la tête qui constitue une sorte de petit col en triangle. Le col est composé d'un empiècement rond, décoré de dentelle dorée. On retrouve cette même dentelle à l'intérieur du col, sur la partie visible au niveau du cou. Les manches sont très larges et doublées avec le même tissu que le jupon.

    La jupe est cousue au haut, mais cette couture est caché par la ceinture. La jupe se compose de deux épaisseurs : une surjupe en velour qui est relevée par dessus le jupon en brocart.

 

   Inspiration historique ? Je vous laisse comparer avec une tapisserie bien connue de la fin du XVe siècle :

clu 4g 98CE2621

 

Elles l'ont (re)faite !

   Yvette, qui détaille le procesus de production sur plusieurs pages.

   Symbelmynë.

   La version de Maggie avec ses recherches et son journal de bord.

   Quelques indications sur Lady of Rohan.

   La version de Starfire Phoenix.

   Création de Mohmoh pour un cosplay.

    Jennylafleur et Aranel.

   Une version française sur le petit monde de Tyneine et chez O'Kryn Prod.

Repost 0
Published by lorelyn7 - dans Costumes de film
commenter cet article
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 22:48

   Ce week end nous avons participé à une croisière du fantastique et il fallait à Miz' un costume de petit elfe pour accompagner ses parents. Peu de temps pour la réalisation : pas même une petite semaine. J'ai donc opté pour le plus simple et le plus rapide.

   Ce fut la bonne excuse pour acheter les Contes intemporels sur lesquels je bavais depuis un moment :

51HVsnbmzdL. SS500

   J'aurais bien fait une robe de princesse, mais les robes sont toutes assez complexes, avec doublure, mètres d'ourlet et tissus difficiles à travailler. Du coup je les garde pour noël.

   En attendant, j'ai opté pour la cape et le chapeau de la petite fée des bois. C'est très rapide à faire. Comptez une soirée pour la coupe et une autre pour la couture. Simplissime.

   Pour la robe, je suis allée piocher dans les intemporels pour enfant et j'ai choisi une simple robe trapèze avec un petit volant (très casse-pied à coudre ledit volant). On dirait la clochette d'une petite fleur. Malgré le volant, la robe est rapide à coudre, une soirée suffit.

   Et voilà le résultat : elfes sept 11 002

 

elfes sept 11 001

Miz' était ravie, très fière de sa cape et de son chapeau. Et je compte bien qu'elle remette la robe pour aller à l'école.

Repost 0
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 20:44

   Il était une fois une promesse faite à Miz' qui voulait que sa maman lui fasse un sac. Il était cette même fois un mètre de tissu avec des chouetttes, trouvé au marché Saint-Pierre :

rentrée 2011 001

    Il s'agit d'un sac à dos dont j'ai trouvé le tutoriel sur le blog de Nijenn sur cette page. Il s'agit de deux pdf à télécharger. Tout est très bien expliquer il suffit vraiment de se laisser guider. Le modèle est facile et je n'ai fait que rajouter quelques décorations pour lui donner un petit coté "chouette".

   Voilà le projet :

rentrée 2011 002

   J'ai raccourci un peu le rabas, peut-être un peu trop. Sur le rabas j'ai ajouté deux grands ovales pous les yeux. et une petite bande pour former deux pointes comme des oreilles.

   Les ailes constituent deux poches avec des fermetures éclair sur chaque coté. J'ai enfin ajouté six "orteils" pour dessiner des serres.

   Première étape : les appliqués.

rentrée 2011 003

 

rentrée 2011 004

 

   Pour le reste j'ai juste suivi le tutoriel en racourcissant les bretelles (un peu plus de 50cm).

   Et voilà :

rentrée 2011

Repost 0
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 20:45

    A moins que vous n'habitiez sur une île déserte et que vous ne lisiez que ce blog, il n'a pas pu vous échapper qu'aujourd'hui c'était la rentrée... Grand jour pour Miz' qui entre en première année de maternelle. L'excitation de la demoiselle était à son comble, puisqu'elle attendait ça depuis des mois. Il ne lui a pas fallu longtemps pour s'adapter, au grand bonheur de ses parents bien contents de s'éviter les crises de larmes ésuyées par les autres.

    Pour bien préparé la rentrée, il faut du bon matériel, donc le mois d'août fut occupé à tricoter LA tenue de retrée : TADAM !

rentrée 2011 007

    La laine vient de chez Adriafil, la knit col (avec plusieurs couleurs qui fait du jacquard automatique) et en régina, le tout en 100% mérinos mais lavable en machine : l'idéal.

    Le modèle vient de chez Elle tricote. Vous pouvez le voir ici. Je l'avais trouvé dans  un numéro d'idées bébé mailles :

rentrée 2011 008

   Bien sûr j'ai fait quelques modifications. En particulier, pour me faciliter la tâches, j'ai préféré tricoter la robe en rond. Le résultat n'est pas mal mais pas parfait car les rayures sont du coup moins bien réparties. Le manteau se tricote en une seule pièce, en commencçant par une manche : c'est terriblement long !!

   Reste encore à faire le bonnet, les guêtres et les mitaines, mais gageons que le temps se maintienne assez longtemps pour que j'ai le temps de les faire.

 

    Et demain, le super sac pour la rentrée :

rentrée 2011 006

Repost 0
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 20:02

J’avais prévu une deuxième tenue pour la sorcière rouge, puisqu’un bal était prévu que je savais que je devrais y danser.

     Depuis longtemps, je cherche à créer un costume qui s’attacherait à un piercing au nombril (et là vous apprenez que j’ai le nombril percé, j’espère que vous n’êtes pas trop choqués...).Je me suis aussi inspirée d'une image de la sorcière rouge trouvée sur internet (pour un jeu vidéo je crois):

melisandre3

    J’ai en fait beaucoup simplifié mon idée de départ par manque de temps. J’ai récupéré une brassière que j’ai faite il y a une dizaine d’année. J’ai cousu une jupe à pan selon mon patron préféré : il m’a déjà servi pour une robe médiévale et ma robe de mariée et j'aime beaucoup ce patron quipermet une quasi jupe circulaire à moindre frais. Dans les chutes, j’ai taillé de longs triangles que j’ai cousus à un bracelet et qui reliet les triangles au niveau du nombril. Les deux triangles du haut étaient cousus aux épaules, ceux du bas étant noués dans le dos.

P1020407

Sous la jupe, je portais un pantalon de harem en voile dont j’ai trouvé le patron ici. Facile a faire mais il faut beaucoup de métrage. Et vu le tissu que j'avais choisi (une sorte de moche voile un peu rigide qui change de couleur), la surjeteuse est indispensable.

   Bilan : la surjeteuse est la meilleure amie de la sorcière rouge.

Repost 0
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 16:00

Le patron ne fut pas très difficile à créer : je reprenais les manches qui me plaisaient et les adaptaient par des fronces sur un corps qui n’était autre que le patron de base de la robe médiévale trouvée dans ce livre.

medieval tailorBien sûr il fallu faire quelques petits ajustements sur la toile. Dans ces cas là je travaille toujours sur l'envers c'est bien plus facile à reprendre.

avrl2011 011Avant

avrl2011 012Après...

La coupe fut bien moins facile. Mais c’était de ma faute. Quelle idée de prendre de l’affreuse pane de velours dont je ne saurais trop dire combien j’en ai horreur et combien ce n’est pas un tissu adapté pour un costume, encore moins pour un costume médiéval. Que m’était-il donc passé par la tête ?

C’était une nécessité pour le personnage. Voyez-vous, la sorcière rouge, en plus d’être une étrangère venue d’Orient est aussi une parvenue, une sorte de "nouveau riche", certes très puissante mais sûrement pas caractérisée par son bon goût. Qui dit mauvais goût (pour ne pas dire franche vulgarité) dit panne de velours. CQFD.

Bon, la panne de velours, c’est vraiment affreux à tailler, ça roulotte de tous les côtés. A coudre, eh bien ce n’est pas mieux ! Heureusement, une fois passée à la surjeteuse le problème est quasiment résolu et tout devient plus facile.

Un autre problème était de réussir à faire correspondre les bandes de velours pour obtenir le motif en V qui me plaisait. La première question fut de savoir comment tailler les bandes : fallait-il les faire horizontal ou dans le biais. En y réfléchissant, je me suis rendue compte que si je les taillais horizontalement pour ensuite les assemblées en V je risquais de perdre l’effet de matière. J’ai donc choisi de tailler les bandes dans le biais. Mais il a fallu en tailler la moitié dans un sens et la moitié dans l’autre. Puis j’ai assemblé les bandes tête bêche pour créer l’effet de matière.

avrl2011 016

Mon dernier problème était que les bandes devaient correspondre le mieux possible entre les deux moitiés du V pour éviter un décalage qui n’aurait pas été bienvenu. J’ai ainsi choisi d’assembler la première moitié du dos et du devant. Puis j’ai utilisé cette première moitié comme patron pour la deuxième moitié en vérifiant bien les correspondances de chacune des bandes. Ainsi on obtient un V où les bandes ont les mêmes orientations et où elles se rejoignent. Ouf ! Pour être honnête, je n’aurais pas cru si bien m’en sortir.

avrl2011 017

Il faut dire que j'ai reçu une aide active :

avrl2011 013Miz' : 1à minutes pour vider la boite à rubans. Maman : 2h pour tout ranger.

Repost 0
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 21:17

    Si vous avez suivi mon précédent post (oui, c'était il y a longtemps), me voilà avec un beau pantalon rouge mais que porter en haut ? Petite plongée dans les détours de la création...

    Il fallait un haut rouge pour habiller ma sorcière. Si vous voulez en apprendre plus sur ce "sympathique" personnage, un petit résumé par . J’avais cherché sur internet des représentations de la sorcière rouge mais je les trouvais assez peu exotique par rapport au personnage. Point commun à ces images : les longues manches.

melisandre1Melisandre2melisandre4

En feuilletant mes livres, je suis retombée sur ce vieux livre, certes pas très historique pour la reconstitution mais je cherchais surtout une inspiration.

art de recevoir MAEn voyant ces manches, j’ai eu envie de faire les mêmes.

012014

Mais sur quel corps les fixer ? Je réfléchissais encore au patron du haut quand de retour du Victoria and Albert Museum, je feuilletais le livre que je venais d’acquérir sur les costumes de la deuxième moitié du XVIe siècle. Et là, surprise, je retombe sur les manches qui me plaisaient. Elles n’étaient donc pas médiévales (cela je le supposais déjà) mais Renaissance.

patters of fashion 3

D'ailleurs vous en voyez un exemple sur la couverture.

Mon esprit continue à vagabonder et je me souviens du film La Princesse de Montpensier et plus particulièrement de sa tenue de cavalière en velours vert qui m’avait tant plus. Je vous en ai déjà parlé . Ce qui m’avait plu dans ce costume était l’emploi du velours tantôt à l’endroit, tantôt à l’envers pour créer un motif. C’était décidé, je ferai pareil.

1134150 la-princesse-de-montpensier-lp-drRestait à voir comment articuler toutes ces idées...

Repost 0
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 22:02

    Voici une exposition qui vaut vraiment le détour. A Paris jusqu’au 28 août 2011.

    L'exposition est organisée par le musée Galliera, actuellement fermé pour rénovation et qui organise sa première exposition hors-les-murs, avec le brio qu'on lui connait dans le palais du 16e arrondissement.

    Le lieu lui-même est intéressant, il s’agit du musée Bourdelle installé dans les anciens ateliers du sculpteur. Les œuvres de Bourdelle n’ont pas été déplacées, les robes de Madame Grés ont été installées au milieu des sculptures et ces deux genres de création cohabitent à merveille.

1972-73 photo

    Le travail de Madame Grés est tout bonnement époustouflant, tant par sa technique bien particulière que par son intemporalité. Sa carrière commence en 1934 et s’achève en 1984. Cette longévité se caractérise à la fois par une adaptation à la mode de l’époque et en même temps les tenues ont toutes un style commun, tout à fait inclassable.

    Pour vous donner un petit aperçu de sa méthode : elle travaillait du jersey de soie en 280cm de large. Comme elle avait horreur de couper le tissu, elle le plissait pour en réduire l’ampleur jusqu’à obtenir une bande de 7cm de large. Mais quelques images valent mieux qu'un long discours, et c'est particulièrement vrai dans notre cas, alors je laisse les images parler.

1935hiverhiver 1935

1951soiréeRobe de soirée, 1951.

1955madamegres1954.

madamegres7

 

3203826604 9642987b16

 

madamegres8De très belles photos de l'exposition également sur Silence Magazine. L'ambiance y est très bien rendue.

Quelques potos égalmenet sur Café mode.

Repost 0