Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Liens

La page facebook du blog

Mes tableaux sur Pinterest

 

Blogs sur les costumes

Cortana, Costumes et corsets

Costumière hystérique

Couture Stuff

Couture urbaine

Loose threads : yet another costuming blog

Sarabandes

Sempstress 

Talons aiguilles et vieilles dentelles

Temps d’élégance

The Art of Clothes

 

Blogs de joueurs de GN

Caméléon Symphonique

Capharnaüm

Dans la tête de Liette

Electro GN

L’arbre creux

L’atelier épicé de Dame Cannelle

Les gobelins savent coudre

Merou’s blog

Mistress of disguise

O’Kryn Prod

Trame de fée, le costumier de Marah

 

Blogs de reconstitution

19th century costuming

A day in 1862

Adventures of a costumers (XVIIIe et XIXe siècles)

American duchess (du XVIe au XVIIIe et début XXe)

Arachne’s blog (Moyen Age, filage et cartons)

Art, beauty and well-ordered chaos (toutes périodes)

A stitch in time (Moyen Age)

Atelier Jugen (XIXe principalement)

Costume Diairies (toutes périodes)

Dentelles et satin (XVIIIe-XIXe)

Einarr & Sigarda Girbeson (viking)

Historical Personality Disorder (toutes périodes)

Idlewild illustré (XVIIIe-début XXe)

Katie Jacobs (XIXe)

Kleidung um 1800 (1795-1820)

La retourneuse de temps (XVIIIe-XIXe)

L’Atelier de Mathilde (Moyen Age)

L’atelier des Fontaines

Le dressing de Melle de l’Isle (XVIIIe)

Les reconstitutions d’Hémiole (Moyen Age)

Medieval silkwork

Mes essais de costume (de la Renaissance au début du XXe siècle)

Perline la tisserande (Moyen Age, tissage, cartons et filage)

Quand s’habiller devient une histoire… (Québec, XVIIe et XVIIIe siècles)

Racaire’s embrodeiry and needlework (Moyen Age)

Romantic history (principalement XIXe)

Such a eternal delight (de la Renaissance au XIXe)

The Couture Cortesan (XVIIIe et début XIXe)

The fashionable Past (de Marie Antoinette au XXe siècle)

The lady’s guide for re-enactress (XIXe)

The Story of a seamstress (XIXe, US)

Victorian times (XIXe, US)

 

Blogs de couture vintage

Elegant Musing

We sew retro

 

Blogs sur l’histoire de la mode

Femmes en 1900

Le costume dans tous ses états

Le costume historique

Les petites mains, histoire de la mode enfantine

OMG that dress !

 

Forums et communautés

La joieuse Aiguille

Les fées tisseuses

Ravelry

Thread and needles

 

Et  pour finir, un peu de cuisine (parce que c’est pas tout, mais qu’est-ce qu’on mange ?)

A la table de Gaëlle

A la table de L

Antigone XXI

Auntie Jo funny little kitchen

Chocolat etc.

Cléa Cuisine

La cuisine de Mercotte

Mais pourquoi est-ce que je vos raconte ça…

Recettes de conserve maison

 

Rechercher

Archives

3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 20:12

    Souvent mes tests de cuisine tournent bien. Bon, bien sûr il y a eu quelques lamentables ratages qui furent assez peu nombreux pour rester légendaires (je ne fais jamais rien à moitié).

   Récemment je me suis intéressée à la stevia. Cette plante d'Amazonie au fort pouvoir sucrant est le nouvel édulcorant à la mode dans les boutiques bio. Il remplace avantageusement l'aspartam, dont on mesure mal les effets secondaires. Pour en savoir plus, je vous laisse voir l'article wiki. Je n'ai pas vraiment de passion pour les ersatz, je préfère le vrai beurre à la margarine et tous les ingrédients de remplacement proposés par les boutiques bio m'ont toujours semblé un peu douteux. Ce qui ne m'empêche au demeurant pas de m'en servir mais pour leurs qualités propres. Bref pas d'éculcorants dans ma cuisine...

    Sauf que... sauf qu'on m'a diagnostiqué un diabète gestationnel et que je dois faire très attention à la quantité de sucre que je prends. Moi qui suis un bec sucré et qui ne mange jamais de yaourt sans sucre, ce n'est pas très enthousiasmant. La stévia m'est donc apparue comme une bonne solution, encouragée par la présentation qu'en fait le site de gerblé, qui en propose sous le nom d'édulcorant végétal.

   Certes le goût est sucré, mais assez étrange : en fait on a l'impression que le goût de sucre arrive avec un temps de décallage : on sent d'abord un premier goût, puis on sent le goût sucré. Pour aller dans un yaourt, ça va bien. Pour faire de la patisserie, c'est une autre paire de manches. Dans un gateau, c'est pas bon du tout à cause de ce décallage de goût... J'ai fait un cake, franchement immangeable. En plus cela pose des problème de proportion (comment savoir si on en met assez) mais aussi de consistance car la consistance de la pâte dépend beaucoup de la quantité relative des ingrédients. Bref, je sors de cette première expérience assez échaudée et pour 'l'instant je vais me contenter d'en mettre un peu dans mes yaourts.

   Mais il semble que ce ne soit pas le cas de tout le monde : voyez lignes et papilles.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

soleildoctobre 04/10/2011 00:08


Coucou!!
Félicitation pour cette belle nouvelle (le bébé pas le diabète) honte sur moi de pas l'avoir déjà fait, je reprends forme humaine et je réponds à ton mail.
Une amie vient d'accoucher avec ce même type de diabète, je lui soutirerai quelques astuces (elle est accro au chocolat)!
Sinon pareil pour la Stevia, j'ai essayé, j'ai trouvé ça cher et mauvais, avant le sucré il y avait comme un goût amer, beurk!


tytmary 03/10/2011 22:11


Tu rates des choses, toi, des fois? Jamais pour nous en tout cas!!!
Pour sucrer tes yaourts, si tu as le droit, pourquoi tu ne mettrais pas des compotes de fruits maison sans sucre ajouté? ou de la canelle?
Bon courage en tout cas, bisous!


lorelyn7 12/10/2011 18:24



Tu devrais pourtant te rappeler ces affreux muffins au maïs du livre de cuisine des desperates housewive : le livre indique 100g de bicarbonate au lieu de 10 : immangeable !