Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Liens

La page facebook du blog

Mes tableaux sur Pinterest

 

Blogs sur les costumes

Cortana, Costumes et corsets

Costumière hystérique

Couture Stuff

Couture urbaine

Loose threads : yet another costuming blog

Sarabandes

Sempstress 

Talons aiguilles et vieilles dentelles

Temps d’élégance

The Art of Clothes

 

Blogs de joueurs de GN

Caméléon Symphonique

Capharnaüm

Dans la tête de Liette

Electro GN

L’arbre creux

L’atelier épicé de Dame Cannelle

Les gobelins savent coudre

Merou’s blog

Mistress of disguise

O’Kryn Prod

Trame de fée, le costumier de Marah

 

Blogs de reconstitution

19th century costuming

A day in 1862

Adventures of a costumers (XVIIIe et XIXe siècles)

American duchess (du XVIe au XVIIIe et début XXe)

Arachne’s blog (Moyen Age, filage et cartons)

Art, beauty and well-ordered chaos (toutes périodes)

A stitch in time (Moyen Age)

Atelier Jugen (XIXe principalement)

Costume Diairies (toutes périodes)

Dentelles et satin (XVIIIe-XIXe)

Einarr & Sigarda Girbeson (viking)

Historical Personality Disorder (toutes périodes)

Idlewild illustré (XVIIIe-début XXe)

Katie Jacobs (XIXe)

Kleidung um 1800 (1795-1820)

La retourneuse de temps (XVIIIe-XIXe)

L’Atelier de Mathilde (Moyen Age)

L’atelier des Fontaines

Le dressing de Melle de l’Isle (XVIIIe)

Les reconstitutions d’Hémiole (Moyen Age)

Medieval silkwork

Mes essais de costume (de la Renaissance au début du XXe siècle)

Perline la tisserande (Moyen Age, tissage, cartons et filage)

Quand s’habiller devient une histoire… (Québec, XVIIe et XVIIIe siècles)

Racaire’s embrodeiry and needlework (Moyen Age)

Romantic history (principalement XIXe)

Such a eternal delight (de la Renaissance au XIXe)

The Couture Cortesan (XVIIIe et début XIXe)

The fashionable Past (de Marie Antoinette au XXe siècle)

The lady’s guide for re-enactress (XIXe)

The Story of a seamstress (XIXe, US)

Victorian times (XIXe, US)

 

Blogs de couture vintage

Elegant Musing

We sew retro

 

Blogs sur l’histoire de la mode

Femmes en 1900

Le costume dans tous ses états

Le costume historique

Les petites mains, histoire de la mode enfantine

OMG that dress !

 

Forums et communautés

La joieuse Aiguille

Les fées tisseuses

Ravelry

Thread and needles

 

Et  pour finir, un peu de cuisine (parce que c’est pas tout, mais qu’est-ce qu’on mange ?)

A la table de Gaëlle

A la table de L

Antigone XXI

Auntie Jo funny little kitchen

Chocolat etc.

Cléa Cuisine

La cuisine de Mercotte

Mais pourquoi est-ce que je vos raconte ça…

Recettes de conserve maison

 

Rechercher

Archives

5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 21:34

   Eh bien, il serait temps d'en finir avec le costume de Théodora, vu que je dois finir un autre costume pour dans dix jours... Retard, vous dites ?

   Pour finir avec le bling-bling byzantin, il fallait à l'impératrice un diadème et un collier dignes de son rang.

131

   Tout commence il y a un an, en trainant sur le blog de Liette, je découvre sa couronne du roi vampire et je garde l'idée dans un petit coin de ma tête parce que c'est vachement bien quand même et que c'est trop cool ce qu'on peut faire avec des tapis en mousse (plus facile à garder dans un coin de ma tête qu'à retrouver sur la blogosphère).

    Et puis en avril, quand j'achète le lin pour le costume, la gentille dame qui était en train de fermer et qui en avait marre de tout ranger m'a refilé les rogatons dont elle ne voulait plus dont un improbable morceau de sky (enfin je suppose) noir avec des motifs en pied de poule vert. Improbable donc. Mais intéressant parce qu'assez rigide tout en étant moins épais que le tapis en mousse. Ainsi les diadêmes sont constitués d'une épaisseur de ce tissu recouverte d'un tissu doré, assez improbable également que j'ai acheté lors de mes débuts en couture (je n'en voudrais plus aujourd'hui).Vous aurez compris que improbable veut dire que je n'en voudrais pas sauf...

   Les diadêmes sont des rectangles de la longueur du tour de tête moins 1cm. La hauteur du plus petit est de 5cm et du plus grand de 8cm. Ils se ferment par des liens qui passent dans des oeillets et permettent de régler la taille au mieux. Ca tient d'ailleurs très bien.

130

   La décoration est constituée de ruban, de sautoirs de fausses perles et de billes de verre plates. Les sautoirs proviennent du marché. Ils ne coûtent presque rien et comme les perles sont déjà enfilées, il suffit de fixer les rangées par un point toutes les deux perles. On a l'impression qu'ils gondolent beaucoup sur la photo mais une fois en 3D, tout se met en place. Les billes plates étaient super à la mode en déco à une époque, elles sont introuvables aujourd'hui mais j'avais des stocks (j'ai toujours des stocks). Elles sont collées à la super glu. La méthode n'est pas géniale. J'ai d'abord essayé la colle universelle qui ne tient pas. Ensuite j'ai opté pour la super-glu, qui tient... jusqu'à ce qu'on se retrouve sous un énorme orage. L'eau a suffi à décoller les pierres. Je ne sais pas s'il existe une colle suffisament forte pour coller définitivement le verre.

129

 

   Pour la colerette, j'ai d'abord tracé deux cercles concentriques, le premier de 16cm, le seconde de 48 (ce qui correspond respectivement à la largeur de mon cou et à celle de mes épaules). J'ai coupé un rayon et j'ai posé la colerette sur mes épaules. J'ai ensuite pu ajuster en fonction de l'inclinaison des épaules (parce que les épaules ne forment pas un angle à 90°). J'ai gardé un chevauchement sur 2 cm pour fermer la colerette avec du scratch (en cousant le coté agrippant sur le joli tissu pour éviter de le scratcher).

   Contrairement aux diadêmes, je ne pouvais pas juste replier le tissu doré à cause des coutures courbes. J'ai donc tout entouré de biais, ça va plus vite.

125

Un des diadêmes porté :

couronne justinien

L'Homme pardonnera, je l'espère la piètre qualité de la photo qui n'a rien à voir avec son modèle. Mais comme ça vous voyez les proportions et les perles qui tiennent bien.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

soleildoctobre 10/09/2012 19:38

Et bien voilà une leçon que je vais m'empresser de mettre dans un coin de ma tête :0) pour plus tard! J'aime beaucoup quand un costume se termine par un couvre chef adequat, donc bravo, j'ai bien
ri sur les "improbables" qui se retrouvent chez tout bon gniste....à ce propos peut être l'as tu joué mais ils vont redonner rouge garance http://www.grand-duc.fr/garance/infos.htm et avec Liette
nous nous sommes déjà pré-inscrites, ce serait un plaisir de t'y retrouver

rachel 05/09/2012 23:47

oh excellent et tres bling-bling didonc....sympa comme tout...;o)